Bientôt le retour de la série Bravely ?

Tandis qu'Octopath Traveler vit sa vie et dépasse le million de ventes, les comptes Twitter officiels de l'équipe de développement manifestent depuis la semaine dernière une activité pour le moins suspecte !

Le compte officiel d'Octopath Traveler avait en effet commencé par publier une illustration de remerciement vendredi dernier :

Un million de voyageurs !

Un million de voyageurs !
Un million de mercis !
Les ventes physiques et dématérialisées ont dépassé le million d'unités dans le monde !
... Nous versons des larmes de gratitude.
Merci pour votre soutien chaleureux ! Merci pour votre enthousiasme envers Octopath Traveler !

OCTOPATH_PR

Les internautes n'ont pas tardé à relever un détail suspect dans l'illustration de Naoki Ikushima qui accompagne l'annonce : une ressemblance entre la silhouette (et la position) des personnages et une certaine illustration d'Airy de Bravely Default.

La silhouette de l'illustration fait penser à Airy...

Un nouveau tweet daté de ce matin, cette fois-ci publié par le compte de la série Bravely, met carrément les pieds dans le plat et en annonce plus encore.

Ah bin oui, l'ombre des personnages forme bien la silhouette d'Airy...

Cela avait déjà été rapporté :

Un million de copies pour Octopath Traveler !

Merci beaucoup !

Et maintenant... !?

Gardez un œil sur les jeux à venir de la Square Enix Business Division 11, s'il vous plaît !

BDFF_OFFICIAL

Un autre détail remarquable est le changement de nom du compte, passant de ブレイブリーセカンド (Bravely Second) à ブレイブリー◯◯◯◯◯ (Bravely ×××××). Il y a décidément anguille sous roche ! Avec cinq caractères vides dans le titre, est-ce que l'équipe de Tomoya Asano vient de nous donner le premier indice pour le troisième épisode tant attendu de la série Bravely, Bravely Third/Sword ?

Le cas échéant, il n'est pas encore certain que cet épisode soit développé pour la Switch. En effet, même si Square Enix n'a pas publié de jeu pour la Nintendo 3DS depuis plus d'un an avec Dragon Quest XI (Japon uniquement), il n'est pas exclu que la saga Bravely se termine sur la console portable de Nintendo. Le producteur Masashi Takahashi avait en effet expliqué aux journalistes d'Eurogamer que la Business Division 11 n'était pas uniquement portée sur le développement de jeux Switch.

"As you may know at first the team was just the Bravely Default team, it was just a development team and not a division," says Takahashi. "But because the game did well and sold well we became a special division. Yes, we worked on Octopath Traveler and we're working on Switch titles, but that doesn't mean we're only working on Switch titles."

« Comme vous le savez peut-être, au départ nous étions simplement l'équipe de Bravely Default, une équipe de développement et pas une division. Mais depuis que [Octopath Traveler] s'est bien vendu, nous sommes devenus une division spéciale. Oui, nous avons réalisé Octopath Traveler et nous travaillons sur d'autres projets pour la Switch, mais cela ne veut pas dire que nous travaillons exclusivement sur des projets Switch. »

Dans le même temps, le producteur avait bien affirmé sa volonté de travailler sur des projets innovants, excluant ainsi la probabilité de voir Bravely Default et Bravely Second, à l'origine sur Nintendo 3DS, adaptés pour la Switch.

"To tell the truth I've no intention and no wish to go back to the Final Fantasy franchise. After my studio became a division, and Square told us to make new IPs. There's no need and no intention to go back to Final Fantasy. A lot of people ask us to do a remake of Final Fantasy 6 with this kind of graphics. My role, though, is to make new ideas."

« Pour tout vous dire, je n'ai pas l'intention ni le désir de revenir dans la franchise Final Fantasy. Mon équipe est devenue une division, et Square nous a demandé de produire de nouvelles licences. Nous n'avons pas besoin, ni l'intention de revenir à Final Fantasy. De nombreuses personnes nous ont demandé de réaliser un remake de Final Fantasy 6 avec ces graphismes, mais mon rôle est de trouver de nouvelles idées. »

Certes, Takahashi parle de Final Fantasy, mais ces propos peuvent être extrapolés à la série Bravely.

Lire aussi : « We just created the game that we wanted to play as Japanese developers » sur Eurogamer (en anglais)

Nous sommes tout de même interpellés par ce tweet de Noël 2017 que l'on n'oublie pas, et pour lequel Naoki Ikushima avait dessiné Édéa Lee agitant gaiement une paire flambant neuve de Joy-Con Switch.

Édéa Lee jouant à la Switch dans un tweet publié le 23 décembre 2017

Joyeux Noël !

— BDFF_OFFICIAL

Bref, affaire à suivre.